Affirmation de soibien-êtrecarrière professionnelleChangementCoaching de vieCoaching reconversionConfiance en soiCongruenceLiberténégociationobjectif professionnelReussite

Négocier sa rentrée

Comment travailler l’affirmation de soi
dans une négociation ?

La rentrée est parfois un moment plus propice pour faire le point. Les grandes vacances permettent de se vider l’esprit et de prendre ainsi du recul. Si le mois de janvier est connu pour les résolutions non tenues, le mois de septembre est pourtant plus favorable aux réels changements. De grandes questions peuvent alors se poser.

« Est-ce que mon travail me plait ? » « Suis-je assez bien payé(e) ? » Si les réponses à ces questions sont négatives, peut-être songez-vous à négocier votre départ ou à négocier une prime. Même si vous ne faites pas face à ces problématiques pour le moment, il est quasi certain que vous en passiez par là à un moment donné de votre carrière professionnelle. Ces demandes peuvent vous paraître insurmontables. Il s’agit de les voir comme un challenge et une opportunité de travailler « l’affirmation de soi ».

Soyons clairs, l’affirmation de soi ce n’est pas faire preuve d’autoritarisme ou de despotisme mais c’est de savoir exprimer ses besoins et ses ressentis avec assurance et respect de l’interlocuteur. L’affirmation de soi est une attitude intérieure qui consiste à croire que l’on a de la valeur. Elle se traduit par le pouvoir d’agir face à ses besoins et son environnement sociétal.

Comment aborder une négociation en s’affirmant ? Il faut bien entendu avoir identifié ses besoins, s’être fixé des objectifs réalistes et préparer son entretien. Un exercice efficace est de s’imaginer en train de vivre la situation et de la répéter comme une pièce de théâtre.

La clef dans cette démarche est de se sentir légitime dans sa demande. Je peux négocier un départ car les conditions que je vis ne sont pas requises à mon épanouissement professionnel. Je peux négocier une prime car je me suis investi dans mon travail et mes résultats sont probants.

Quelques conseils pour réussir votre entretien en s’affirmant positivement :

 

Dans l’attitude :

  • Je m’exprime calmement et j’ai confiance en moi en me rappelant la légitimité de ma démarche
  • J’adopte des gestes posés. Cinq minutes d’exercice de respiration juste avant d’entrer en entretien me permettent de garder mon calme et que ma voix soit claire
  • Je regarde mon interlocuteur et je le traite comme un égal (ni mépris, ni déférence)

Dans le discours :

  • Je parle à la première personne de mes besoins et de mes sentiments, je ne parle pas pour les autres
  • J’accepte ma part de responsabilité
  • Je sais transmettre une critique constructive et accepte d’en recevoir une
  • Je suis dans l’écoute active pour pouvoir adapter mon discours
  • Je demande clairement, sans exiger, ni ordonner, ni pleurnicher
  • Je m’exprime sans imposer, je laisse une place à l’ouverture
  • Je sais dire non et je sais aussi dire oui quand il le faut

 

Lors d’une négociation, il est important de laisser une marge de manœuvre à votre interlocuteur. Sans cela vous ne lui laissez pas de possibilité de vous faire une proposition.Il faut aussi savoir lâcher au bon moment et ne pas s’entêter.

Sur une échelle de 1 à 10, à combien évaluez-vous votre degré d’affirmation ? Avez-vous identifié ce qu’il vous manquait pour être plus assertif, moins agressif ou moins en retrait ? Savez-vous comment vous y prendre pour améliorer cet axe ?
 
Si vous avez un entretien de cette nature à préparer, même de manière ponctuelle, n’hésitez pas à me contacter.

Merci Mon Coach
Elodie Bancelin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.