bien-êtreBonheurCitationCoachingCoaching de vieLibertéNon classéOutilsPhilosophie de vieReussite

Plus qu’un livre, les 4 Accords Toltèques sont une philosophie de vie.

De Miguel Ruiz
De Miguel Ruiz

Nous connaissons tous le succès des 4 Accords Toltèques, ce petit livre devenu culte après qu’Oprah Winfrey l’ait mentionné dans son talk show au début des années 2000. 4 règles simples à retenir qui peuvent changer notre manière de penser et à mon sens, améliorer réellement notre rapport aux autres. Ils développent l’écoute et la tolérance.

Miguel Ruiz, chaman mexicain, propose de travailler sur soi et de s’engager dans la conduite des accords de manière personnelle. Loin d’être une leçon de vie, ce livre, accessible pour tous dans la lecture et dans son prix, est devenu un outil de coaching pour moi et mes clients.

 

1.     Que votre parole soit impeccable

Ah le poids des mots ! Parler bien, parler vrai, clairement et sincèrement ne devrait pas être un art mais un devoir. Certaines paroles peuvent démolir une personne d’où l’importance des mots que nous choisissons pour s’exprimer. Miguel Ruiz explique l’impact du verbe sur notre psychisme. Imaginez la conséquence pour un enfant si une maman lui dit « tu es un vrai cochon » au lieu de dire « tu ne manges pas proprement ». C’est comme le jugement critique : « tu es bête, tu comprends rien ! ». Les interactions entre les personnes sont remplies de jugements, bien souvent négatifs ; et la plupart d’entre eux confonde comportement et identité, ce qui fait qu’on touche à l’intégrité d’une personne. Commençons à corriger un « je suis bête » par « je n’ai pas su faire… ». En tant que coach, le travail est de faire que chaque personne soit en congruence : être alignée avec ses actions, ses paroles, ses valeurs, son identité. Prendre conscience que votre parole à une importance capitale peut avoir des effets très puissants surtout si elle est bien utilisée. Elle peut être moteur pour les autres et vous-mêmes.

« Vous pouvez évaluer le degré auquel votre parole est impeccable à l’aulne de l’amour que vous avez pour vous-même. L’intensité de votre amour-propre et les sentiments que vous nourrissez envers vous sont directement proportionnels à la qualité et à l’intégrité de votre parole. Lorsque celle-ci est impeccable, vous vous sentez bien ; vous êtes heureux et en paix. » Miguel Ruiz

 

2.     Quoiqu’il arrive, n’en faites jamais une affaire personnelle

Évitez vous des souffrances en arrêtant de prendre les actions et mots des autres pour vous. Les paroles d’une personne sont le miroir de celle-ci, le reflet de ses propres croyances. Une personne hystérique vient vous hurler des reproches, des choses négatives et vous critiquez c’est généralement qu’il est colère contre lui et non contre vous. Chaque personne a sa propre carte du monde, sa vision du bien et du mal, de ce qu’il met derrière un mot… Prenez du recul et ne rentrez pas dans le jeu de votre interlocuteur.

Selon Miguel Ruiz, le fait de prendre tout ce qui arrive pour soi, renforce notre sentiment d’« importance personnelle », le fait de se sentir important. Il parle de la place de notre égo dans les relations et l’intérêt de s’en détacher. En somme, arrêtez de penser que tout ce qui arrive et se passe autour de nous, vient de nous. Cela permet de ne pas prendre les peurs de l’autre, ni ses peines, ses colères ou autres émotions négatives. On gagne ainsi en liberté, en confort et en assurance.

« Ce que vous pensez, ce que vous ressentez, c’est votre problème, pas le mien. C’est votre façon de voir le monde. Cela ne me touche pas personnellement, parce que vous n’êtes confronté qu’à vous-mêmes, pas à moi. D’autres auront une opinion différente, selon leur système de croyances. » Miguel Ruiz

 

3.     Ne faites aucune supposition

Comme je le dis souvent à mes clients, la clé à tout malentendu reste encore la communication. Pas mal de gens évitent de dire ce qu’ils ressentent par manque de courage et préfère alors « supposer ». Malheureusement, les hypothèses n’apportent aucune vérité mais vient bien souvent nourrir vos peurs et pensées négatives. Par exemple : mon patron ne voudra pas écouter mes idées, je suis trop jeune et pas assez expérimenté pour lui » ; « il ne m’a pas dit bonjour, il me fait la tête », « il a oublié notre anniversaire de mariage, il se fiche de notre histoire » … À force de faire des suppositions, nous finissons par les croire.

Tout ceci devient un « poison émotionnel » comme l’explique Miguel Ruiz. Reprocher à votre mari qui pour vous, aurait dû savoir qu’il devait acheter du pain pour le diner, simplement parce qu’il n’y en avait plus le matin au petit déjeuner, est encore une supposition. Rien n’a été dit. Nous prêtons des intentions aux autres, bien souvent fausses, sur la base de suppositions en s’accrochant à des détails. Prenez donc le temps de discuter, communiquer clairement et exprimer vos désirs.

 

4.     Faites toujours de votre mieux

Faire de son mieux ne veut pas dire en faire plus. Attention à la notion de performance et perfection qui peut vous amener au-delà de vos limites et vous couper de votre corps. Après la perfection, qui y’a t-il ? La mort ? C’est bien la fin de quelque chose. Nous constatons qu’il y a de plus en plus de burn out ces dernières années, bien souvent parce que les personnes en font trop et s’épuisent à la tâche. Faire de son mieux nécessite d’être à l’écoute de son corps et ses capacités ; c’est aussi éviter les injonctions « il faut… », « je dois… ». À l’inverse, ne pas agir serait se mettre dans un état d’inertie et ne pas aller au bout des choses pourrait créer de la frustration. Faites simplement de votre mieux, ni plus, ni moins et ne vous jugez pas durement.

 

En conclusion, nos conditionnements et nos croyances peuvent changer. En adoptant ces 4 accords Toltèques de Miguel Ruiz, les portes de la liberté, de la communication et du bonheur s’ouvrent un peu plus tous les jours.

 

Rédigé par Elodie Bancelin

Pour acheter ce livre : https://www.amazon.fr/quatre-accords-tolt%C3%A8ques-libert%C3%A9-personnelle/dp/2889116549/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1460905671&sr=8-1&keywords=les+4+accords+tolt%C3%A8ques

 

Mots-clés : bonheur, coaching, bien-être, philosophie de vie, changement positif, pensée positive, communication non violente, liberté, management, amour de soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *